Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Sur les instances d'une amie, j'accepte de l'héberger. Renaud arrive, fatigué, vieilli, voûté. Je lui fais visiter l'appartement, lui montre la pièce où il va dormir. Une chambre d'amis, commente-t-il réprobateur, le sourcil circonflexe, avant d'ajouter...

Lire la suite

On commémore les trente ans de la fin de guerre au Viêt-nam, et le retrait des troupes américaines. Images d'archives : des gens se précipitent dans le ventre d'hélicoptères sur le point de décoller ; des gens courant en pleine panique, tirant par la...

Lire la suite

C'est Nac, Nac, Nac, répètent-ils à tout propos, au cours de ce dîner, avec une immense satisfaction d'eux-mêmes, et un complet mépris pour ceux qui ne sauraient pas ce que cela signifie. Nac veut dire Nul A Chier, chez les gens bien. Je les entends se...

Lire la suite

Suspendu au plafond, un poisson-lune empaillé flotte dans les airs. L'énorme poche qu'il a sous la gorge et qui lui sert à respirer lui fait comme un monstrueux double menton ; tournant sur lui-même au bout d'un fil, il darde vers les invités d'inexpressifs...

Lire la suite

En Bulgare, Bonjour se dit Dobar Den, Au revoir se dit Dovijdané et Merci se dit Mersi, ou alors Blagodaria, mais c’est plus long. En Wolof, Bonjour se dit Salam Aleïkoum, Au revoir se dit Maa ngi dem et Merci se dit Dieurendieuf ou alors Dieurendieuf...

Lire la suite

En découvrant les beautés de la langue de Molière, l’Italien s’émerveille. Dire qu’en français l’expression « comme une lettre à la poste » signifie « sans aucun problème » ou « avec la plus grande facilité »… Dieu veuille qu’une telle expression puisse...

Lire la suite

La présentatrice de l'émission de variétés annonce le groupe suivant, les Big Gees. Etonnement dans l'assistance, jusqu'à ce qu'on comprenne. Il s'agit des Bee Gees, bien sur. Et la confusion résulte sans doute d'une fréquentation excessive de ces restaurants...

Lire la suite

Aux caisses du supermarché, la file d'attente s'allonge. Chacun tourmente nerveusement son porte-monnaie, et les articles à payer. Arrive le tour d'une femme encore jeune, bien mise, d'allure élégante ; une fillette de huit ans l'accompagne, petit visage...

Lire la suite

Au coin de la rue de Fleurus et du boulevard Raspail, qu’il pleuve, neige ou vente, un sans-abri assis dans l'embrasure d"une porte me souhaite bonne journée chaque matin. Il le fait sans obséquiosité, sans demander l’aumône ; il le fait pour ainsi dire...

Lire la suite

A sa belle-fille qui s’inquiète du temps qui passe et de sa jeunesse qui se fane, elle annonce, consolante : la beauté passe, mais la bêtise reste.

Lire la suite
1 2 > >>