Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

Il est Président des Etats-Unis et il s’insurge.

Les assurances AIG, à qui l’état américain a versé des milliards pour leur éviter la faillite, envisagent de verser des primes à leurs dirigeants. Ces mêmes dirigeants qui ont mis la société en péril du fait de leur cupidité et de leur mauvaise gestion.

 

Comment justifier ceci auprès du contribuable ? demande Obama. Ce n’est pas une question d’argent, mais une question de valeurs, ajoute-t-il.

 

Puis sa voix déraille, le Président est secoué d’une quinte de toux, et il conclut : Je m’en étrangle de fureur.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :