Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog



Au coin de la rue de Fleurus et du boulevard Raspail, qu’il pleuve, neige ou vente, un sans-abri assis dans l'embrasure d"une porte me souhaite bonne journée chaque matin.

Il le fait sans obséquiosité, sans demander l’aumône ; il le fait pour ainsi dire par pure courtoisie.


C’est ça qui est si agréable, dans les beaux quartiers : même les clodos sont bien élevés.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :