Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sur les instances d'une amie, j'accepte de l'héberger. Renaud arrive, fatigué, vieilli, voûté. Je lui fais visiter l'appartement, lui montre la pièce où il va dormir.


Une chambre d'amis
, commente-t-il réprobateur, le sourcil circonflexe, avant d'ajouter : C'est un luxe d'avoir cela à Paris.

Puis, désireux sans doute d'atténuer le reproche sous-jacent de la phrase précédente, il ajoute, solennel et indulgent : C'est un luxe, aussi, d'avoir des amis.

Emerveillée, je réalise alors ce qui, sans cette remarque, ne me serait jamais venu à l'esprit : devant moi, se tient un objet de luxe.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :