Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nos hôtes de ce soir ne parviennent pas à avoir d'enfant. Néanmoins, ils n'éprouvent pas d'aigreur à l'égard de ceux qui en ont. Quand leurs amis deviennent parents, ils continuent de les inviter à dîner. Comme ce soir. Seulement, ils les avertissent : pas question de parler enfants toute la soirée. Ils connaissent les travers des nouveaux parents : on évoque les biberons, puis c'est la crèche, les couches et les otites, ah, non alors, merci bien. On ne parlera pas enfants, on sera amis comme avant.


Les parents se le tiennent pour dit, on passe à table.


Parlera-t-on boulot, actualité, littérature ? On commence par ça. Mais dès l'entrée, les chats sautent sur la table, pour manger dans les assiettes. Ce n'est pourtant pas qu'ils ne soient pas bien nourris, ça non. Mais un chat, vous savez ce que c'est, c'est toujours un chat, il préfère chasser, voler, plutôt que manger à la gamelle. Surtout ceux-ci. Et ne faut-il pas respecter leurs instincts ? Déjà qu'on les empêche d'avoir une sexualité à eux... Ah , tu veux dire que...? Oui, le mâle est castré, que veux-tu, il a bien fallu. A Paris, n'est-ce-pas... Et la femelle, comment ça se passe pour elle ? Et bien, les femelles, vois-tu, c'est toujours un peu différent...


C'est vrai que parler de chats, ça change.

Tag(s) : #le monde vu de ma fenêtre

Partager cet article

Repost 0