Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Il y a des moments comme ça, je n’y peux rien. Ils m’ont marquée, m’habitent encore, parfois même des années après avoir vu le film, parfois même alors que tout le reste du film a sombré dans l’oubli. Ca n’a rien à a voir avec la qualité du film.

Je suppose que chacun d’entre eux répond profondément à quelque chose que je suis. Je les livre comme si cette mosaïque avait à avoir avec quelque chose d’un autoportrait. 

 

La Forêt d’émeraude ou le Connard transpercé

 

foret-emeraude-haut-3612126rvjrx_1731.jpg

Il y a ce moment, où le père américain, en quête de son fils disparu, part dans la jungle équatorienne avec, à ses basques, un journaliste vulgaire, sûr de lui, profondément condescendant à l’égard des sauvages, mais désireux de faire le reportage qui le rendra célèbre.

Très vite, tous deux sont capturés par une tribu qu’on devine profondément inamicale.

Tandis que le père parlemente avec le chef de la tribu, le journaliste ravi photographie les Indiens, tout en riant d’eux, qui le palpent et l’examinent sous toutes les coutures. La tension monte de façon perceptible. Le chef annonce au père qu’en raison de la valeur dont il a fait preuve lors de sa capture, il va avoir un petit moment de répit avant que ses guerriers ne se lancent à sa poursuite. On va lui laisser une dizaine de mètres d’avance.

What did he say ? demande le journaliste, toujours rigolard, toujours entouré de guerriers qui le tripotent, mais maintenant un peu moins sûr de lui.

Le père explique qu’il va avoir droit à un peu d’avance avant d’être poursuivi.

What about me ? demande alors le journaliste, dans la voix duquel résonne enfin un peu d’inquiétude. Il n’a pas fini sa phrase qu’un hoquet le soulève. Il baisse la tête vers sa poitrine qu’une lance transperce maintenant de part en part, tandis que les sauvages qui l’entourent continuent de rire et de le caresser.

Moment où se mêlent pour moi l’horreur et la pure jouissance, horreur du supplice, jouissance du châtiment infligé à ce personnage insupportable.

 Et toi ? Dans quel moment de film te retrouves-tu ?

 

Pour en savoir plus sur La Forêt d’émeraudes : http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=203.html

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :