Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

En 1855, le jeune Piotr Ilitch Tchaikowsky, âgé de 15 ans, prend des cours avec un célèbre professeur de piano : Rudolph Kunsinger. 

Interrogé par le père du jeune homme au sujet d'une potentielle carrière musicale de celui-ci, Kunsiger ne donne guères d'espoir. A part une bonne oreille musicale et une bonne mémoire, rien ne donne à penser que le jeune Piotr puisse être un jour un bon compositeur, ni même un bon interprète. 

Après ce verdict, Piotr Ilitch est orienté vers une école de droit : il sera fonctionnaire. C'est en tout cas ce que sa famille prévoit pour lui. On le fait entrer au Ministère de la Justice; 

En 1963, il démissionne pour se consacrer enfin à la musique. 

Comment comprendre l'erreur de diagnostic du célèbre Kunsinger ? 

Jalousie ? 

Simple manque de claivoyance ?

Ou devons l'interpréter comme le signe que rien, à part le violent désir d'art, et la capacité à travailler dur pour celui-ci, ne distingue l'artiste d'un homme ordinaire ? 

Tous ceux qui ambitionnent d'être artistes ne deviennent pas Tchaikovsky, bien sûr. 

Mais suivre son désir, quand bien même il ne serait soutenu par personne, quand bien même rien ne nous prédestine à la musique, à la peinture ou au roman, prendre ce risque, courir sa chance, en acceptant le risque d'échouer : il est là, le parcours de l'artiste. 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :